ISRAEL DOIT-IL RESTER UN ETAT JUIF?

D’après l’article de Amitai Etzioni paru dans Le Monde du 13/05/2008

« Est-il opportun qu’Israel soit un état Juif? Autant se demander s’il est bien nécessaire que le pape soit catholique. Pourtant, certains défenseurs des « droits de l’homme » se posent tout de même la question », et les antisionistes opposent état juif et état démocratique. L’idée soutenue par certains,à la gauche de la gauche, comme Burg par exemple, est que Israel devrait s’ouvrir au muticulturalisme, c’est à dire renoncer à ses valeurs juives pour devenir un état culturellement neutre, capable d’assurer l’intégration d’un million de citoyens arabes, ce qui « permettrait par la même occasion aux juifs laïques de ce qui est perçu comme un régime rabbinique oppressif( on ne peut se marier , divorcer, être enterré en Israel sans en référer à une autorité religieuse, juive musulmane ou autre). »

« Ces considérations négligent le fait que toutes les nations ont en commun des valeurs, une histoire, une identité partagée. Si l’on faisait des Etats neutres, elles seraient dépossédées de la dimension positive que nous apportent les communautés: on peut être prêt à mourir pour sa patrie, s’indigner personnellement de l’entendre dénigrée ou, tout simplement, éprouver de la fierté à voir ses compatriotes remporter une compétition internationale ou une médaille aux jeux olympiques. »

« Les défenseurs des droits individuels prétendent que les valeurs communes des Israéliens juifs se sont de toute façon dissoutes, et que même les autres nations n’ont que de vagues notions de leur culture commune: au Royaume Uni, la notion de « britishness » se résumerait à un goût immodéré pour la bière et le cricket. On constate néanmoins que les nations dépourvues de valeurs fédératrices s’exposent à des secessions (comme au Canada ou en Espagne) et peinent à mettre en place une politique nationale qui exige des sacrifices pour le bien commun »…

« En cherchant à gommer ces cultures nationales, on risque un appauvrissement. C’est justement la crainte d’une telle déperdition qui attire tant d’électeurs européens vers les partis hostiles à l’immigration, et qui alimente des sentiments antipalestiniens en Israël »…

« La sociologie nous enseigne que les sociétés sont des organismes complexes, animés de besoins et de valeurs diverses parmi lesquelles on ne saurait en privilégier certaines que au détriment d’autres. Il n’est pas possible de ménager les susceptibilités de chacune des minorités sans risquer de compromettre l’essentiel: la communauté nationale. »

« Tout effort visant à assimiler complètement les minorités( au mépris de leur culture propre) ou à liquider l’ethos national (au détriment de la culture commune) ne servira qu’à exacerber les conflits et les tensions. L’intérêt général voudrait plutôt que l’on parvienne à un juste dosage entre les apports positifs de la diversité et les valeurs fondamentales que nous sommes tenus de partager, tous tant que nous sommes. »

Publicités
Explore posts in the same categories: identités nationales, Israël et sionisme, Nation et nationalisme, Uncategorized

Étiquettes : , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

One Comment sur “ISRAEL DOIT-IL RESTER UN ETAT JUIF?”

  1. Israel Says:

    Seule démocratie du moyen orient non ? 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :