L’AFFAIRE SINE:L’EXTREME GAUCHE VOLE AU SECOURS DE L’ANTISEMITISME

La polémique née du renvoi du dessinateur Siné par l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo pour cause d’écrits antisémites est très révélatrice d’un certain état d’esprit qui règne dans les cercles politiques de l’extrême gauche, et qui fait que la limite entre « antisionisme » et antisémitisme est constammment frôlée, et , en fait, assez souvent franchie.

On pourrait penser que conformément à la formule célèbre selon laquelle « l’antisémitisme est le socialisme des imbéciles », plus le sentiment « anticapitaliste « est non articulé dans une vision politique cohérente, plus se manifestent les confusions de style juif=capitaliste=impérialiste etc…

Cette hypothèse se vérifie en effet parfoisdu côté des militants de base ,et les militants de la LCR ou du PCF et de certains cercles des Verts,ne se caractérisent pas par la nuance de leurs analyses, mais plutôt par le simplisme dénonciateur qui leur permet de cliver le monde en bons et mauvais, selon les intérêts variables de leur mouvement;

Siné lui même, en qui ils se reconnaissent et qu’ils défendent donc d’autant plus, représente une certaine forme d’anarchisme populaire et gras, qui a ses têtes de turc (les militaires, les curés, et, on le découvre, aussi les juifs)) sur lesquels il se défoule comme à la foire du Trône. A la différence de la finesse politique d’un Plantu, ou même de la férocité destructrice d’un Willem,les dessins de Siné expriment plutôt l’obsession tournéer contre certains groupes sociaux qu’il ne se lasse pas de caricaturer.En fait, il n’y a jamais chez lui d’analyse politique dans ses dessins, seulement l’expression d’une abhoration pour certains groupes,par laquelle il communie avec ceux qui partagent ces options,constituant ainsi un espace de consensus par lequel se reconnaissent reliés les tenants d’une certaine gauche traditionnelle anarchisante (haine de la religion, de l’armée, de l’ordre, etc.)

Mais ce qui est grave dans cette affaire, c’est que des intellectuels -tous les habitués de la cause palestinienne, mais aussi des dirigeants politiques importants des mouvements d’extrême gauche, se sont portés au secours de Siné, réclamant pour lui le droit à l’insolence et à la liberté de parole, comme si il s’agissait d’une atteinte à la liberté de parole et de critique, comme si on avait censuré un journal satirique.

Or, quand on examine les propos tenus par Siné, les choses sont absolument sans ambiguité:il s’agit de façon claire de calomnies antisémites:accuser Jean Sarkosy de se convertir au judaîsme pour « sa fiancée juive » et « pour faire son chemin dans la vie » est immédiatement reconnaissable à l’odeur nauséabonde de la presse antisémite telle qu’elle existait au temps de « Gringoire » ou de « Je suis partout », l’époque de la violence verbale inouïe qui se donnait libre cours dans l’entre deux guerres dans les colonnes de l’extrême droite;

Les intellectuels qui s’en sont alarmés et qui apportent leur soutien à Philippe Val, le directeur de Charlie Hebdo, qui a licencié Siné le rappellent dans leur appel du Monde du 1er aout: Siné est un récidiviste de ce genre de propos, il a déja fait des déclarations sidérantes à ce propos:En 1982, après l’attentat de la rue de Rosiers,il déclarait à la radio Carbone 14: »Je suis antisémite et je n’ai plus peur de l’avouer, je vais faire dorénavant des croix gammées sur tous les murs…Je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s’il est propalestinien. Qu’ils meurent! ».

On voit le côté célinesque, ranci dans sa haine au fond de son pavillon de banlieue,de cet homme qui ne parle plus que pour provoquer des connivences racistes. Peut être finira-t-il, comme Dieudonné, par demander à Le Pen d’être le parrain de l’un de ses enfants. (ce que celui ci s’est empressé d’accepter);

A Bensaîd , Krivine et Besancenot, qui ont reçu le renfort de Michel Onfray, et, il faut l’ admettre ,de plusieurs confrères dessinateurs de talent, s’opposent les intellectuels qui dénoncent la victimisation de l’antisémite Siné:voici les noms de ceux qui refusent l’ambiguité et la dérive intellectuelle des soutiens à un Dieudonné de l »écrit.

Alexandre Adler (historien)

Elizabeth Badinter (philosophe)

Pascal Bruckner (écrivain et philosophe)

Hélène Cixous (écrivain et philosophe)

Bertrand Delanoê (maire de Paris)

Jean Claude Gayssot (vice président de la région Languedoc-Roussillon)

Blandine Kriegel (philosophe)

Claude Lanzmann (cinéaste)

Daniel Leconte (cinéaste)

Bernard-Henri Levy (philosophe)

Pierre Lescure (directeur du Théâtre Marigny)

Daniel Mesguich (directeur du Conservatoire National Supérieur d’art dramatique)

Ariane Mnouchkine (metteur en scène)

Elizabeth Roudinesco (historienne)

Joann Sfar (dessinateur)

Dominique Sopo (président de SOS Racisme)

Fred Vargas (écrivain)

Dominique Voynet (sénatrice)

Elie Wiesel (Prix Nobel de la paix)

Ils sont , pour les intellectuels comme pour les politiques (certains d’extrême gauche), l’honneur de leur corporation et la conviction maintenue que les politiques et les intellectuels ne disent pas tous n’importequoi, en tant que « spécialistes » de leurs domaines respectifs.

Lien intéressant à consulter:sur le blog « Autour de la liberté », l’article « Siné, l’antisémitisme n’est pas du cinéma », qui démonte très bien le mécanisme de l’insinuation dans l’article de Siné

http://autourdelaliberte.blogspot.com/2008/08/sin-lantismitisme-nest-pas-du-cinma.html

Publicités
Explore posts in the same categories: antisémitisme, Uncategorized

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :