Le plan de paix américain au Moyen Orient

d’après l’article de Adrien Jaulmes du « Figaro » du 13/01/2010.

Les Américains, conscients de l’impasse dans lesquels ils se sont mis avec l’exigence d’arrêt complet de la colonisation que Netanyaou ne pouvait accorder sans faire exploser son gouvernement ( mais dont il n’était pas partisan de toutes façon), ont apparemment décidé de laisser de côté ce qui était devenu un préalable pour les Palestiniens.

Leur objectif , qui serait d’obtenir un accord final dans les deux ans, est de relancer les discussions . L’idée serait de laisser de côté pour le moment les points les plus ardus à résoudre, c’est à dire la question de Jerusalem et celle du retour des réfugiés, et à essayer dans un premier temps, dans un délai de 9 mois d’arriver à un accord sur les frontières des deux Etats.  Les frontières ainsi tracées , avec des corrections mineures et des échanges de territoires, permettraient à l’Etat Israélien de reprendre les constructions dans les parties qui lui seraient reconnues , avant la fin du moratoire de 10 mois annoncé pour la Cisjordanie.

L’élément nouveau apporté dans cet article est l’ information selon laquelle les Américains auraient commencé à évoquer des pressions financières sur l’Etat Israélien, à travers  les garanties fournies par les Américains pour les lignes de crédits.

Parallèlement, les Américains font pression sur Abbas pour qu’il renonce au préalable de gel total de la colonisation avant la reprise des pourparlers.
Les deux interlocuteurs des Américains ont leur fragilités : celle de la coalition de Netanyaou du côté israélien, celle de Abbas , déconsidéré aux yeux des Palestiniens par  l’ absence de contrepartie à ses concessions aux  Israéliens en matière de sécurité et par la corruption de son administration.

Là encore, le parti pris des mouvements pacifistes pour l’arrêt total de la colonisation, si il est justifié du point de vue du sentiment d’injustice des Palestiniens, aboutit à un alignement complet sur le maximalisme palestinien et à une justification de ne pas reprendre les pourparlers qui en définitive est une prime à l’intransigeance et au refus de tout compromis.

Inversement, le maximalisme des colons israéliens , leur refus fanatique de toute concession et la pression qu’ils entretiennent sur le gouvernement israélien risquent de produire l’effet le plus dangereux qui soit: que le s Etats Unis cessent de voir en Israël un allié privilégié et un ami précieux, mais plutôt un petit état obstiné à ne voir que son avantage à court terme et  dont une pression économique est un moyen simple de le faire plier, ce d’autant plus que les Américains ont le sentiment de chercher à faire le bien d’Israël malgré lui, puisque une cohabitation de deux états pour les deux peuples est la seule solution qui  peut éviter, peut être, une guerre à outrance sans répit jusqu’à ce qu’un jour advienne une défaite israélienne.

Ce plan a évidemment le mérite d’exister et de fournir une base aux tentatives d’avancée dans les négociations.

Mais  le fond du problème reste  que le poids du Hamas , l’affaiblissement de l’AP , la possibilité pour l’Iran de maintenir par le canal de ses affidés la menace d’une relance  du terrorisme, la prévisibilité d’un nouveau round militaire ave le Hamas certainement, et avec le Hezbollah si les extemistes de l’Iran de Ahmadinejad le décident,  rendent plus probable un pas de plus vers une nouvelle conflagration que vers la paix. Il n’est pas indispensable d’espérer pour entreprendre , mais le pessimisme reste plus justifié que l’optimisme. Les préparatifs de guerre , au Moyen Orient, ne sont pas en général un moyen  d’obtenir la Paix, et les négociations de paix ne prémunissent en rien contre la guerre.

Publicités
Explore posts in the same categories: actualité au proche orient, conflit israélo arabe, guerre au proche orient, pacifistes en Israël

Étiquettes : , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :