La Turquie démasque son jeu islamiste et renverse ses alliances.

La fièvre propalestinienne et le flot de haine anti israélienne qui se développe dans le pays , attisé par le gouvernement qui multiplie les diatribes haineuses  après avoir organisé par le biais de l’organisation islamistes IHH , organisation pratiquement sous contrôle gouvernemental , le piège tendu à Israël , montrent clairement que les  islamistes qui ont pris la direction du pays ont décidé de tomber le masque.

Les indices se sont accumulés récemment ,provoquant l’inquiétude des Etats Unis, qui ont bien senti le virage en train de s’opérer . Les indices les plus importants ont été le refus de condamner l’Iran pour sa politique de fabrication de la bombe. Ahmadinejad est devenu « notre ami »,la Turquie a soutenu la tentative du Brésil de brouiller les cartes pour empêcher des sanctions plus fortes pour faire pression sur l’Iran, se disant non convaincue de la volonté d’accès à l’arme nucléaire des iraniens; les relations avec la Syrie, dictature féroce mise au ban des nations pour sa stratégie d’assassinats politiques au Liban ont été réactivées. La Turquie n’a pas de mots assez doux pour ces régimes de terreur. Les relations avec la Russie ,sont aussi rééxaminées, quitte à faire des pas (limités) vers la « normalisation » avec l’Arménie , protégé de la Russie dans la région.

En clair,si notre alliée la Turquie est l’amie de tous nos ennemis , ou de nos adversaires, est elle encore notre amie?

Les Américains , avec une certaine dose d’égoïsme, ont tenté de pousser l’Europe à intégrer la Turquie pour  tenter de la freiner dans sa glissade  de recentrement moyen oriental , sans bien réfléchir au risque qu’il y avait à introduire le loup islamiste dans la bergerie européenne. Heureusement , la France  a exprimé clairement son refus de se laisser ligoter par les promesses inconsidérées faites par les bureaucrates européens , qui se sont enfermés dans leurs engagements initiaux.

Manifestement pour tout le monde , les négociations d’admission de la Turquie en Europe sont dans le coma,et la nouvelle orientation de la politique turque produit une telle inquiétude que  cela ne va pas améliorer l’état clinique du patient.

Cela a évidemment joué un rôle dans la réorientation de la stratégie internationale turque. Les dirigeants turcs ont longtemps tenté de garder deux fers au feu . Ils ont craint à une certaine époque  que la fermeture de l’option européenne ne donne un coup d’accélérateur brutal  aux tendances  islamisantes  dont ils voulaient  maîtriser  le rythme du développement . Nous y sommes. Le balancier est revenu du côté islamisant.

Le gouvernement turc a lâché les freins et  a même poussé la machine pour lui donner de la vitesse dans la pente, et le phénomène va s’accélérer.La surenchère avec les groupes ultranationalistes a commencé , et le gouvernement s’efforce de ne pas être en reste avec les ultras qui lui demandent de rompre avec Israël , La démagogie,la haine , la désinformation battent leur plein. Dans l’ atmosphère de nationalisme exacerbé  et de violence larvée qui se développe , ce sont les extrêmes qui ont la main.

La couche fragile de valeurs occidentales ( laïcité , droits des femmes, démocratie) imposée à la population par le Kémalisme (nationalisme autoritaire et laïque) et  adoptée par une partie seulement du peuple a été déjà entamée par le travail de sape mené par le gouvernement islamiste lui même . Tentative de réintroduction du voile dans les universités , exemple de la famille du chef du gouvernement Erdogan  voilée dans ses apparitions publiques, mise à l’écart des leviers du pouvoir des militaires qui s’estimaient garants de la préservation de la laïcité , le grignotage par le parti islamiste au pouvoir des « acquis » laïques a été constant, et a contribué  à frayer la route au renversement de références qui se met en place.

Si les faits ne suffisaient pas , la modification du langage suffirait à démontrer le changement q ui s’opère: le langage haineux et menaçant utilisé par les responsables politiques eux mêmes montre que l’on change de moeurs politiques. On voit réapparaître  l’excitation des masses par les discours outranciers, la phraséologie incantatoire , l’irrationalisme et la violence caractéristiques des habitudes politiques dans le monde musulman; . Le style du discours se rapproche déjà des discours  tenus dans la région.

Si le virage effectué par la Turquie , et qui n’en est qu’ au début ,a l’ avantage de régler par lui même la question de son admission en Europe, les dangers qu’il implique pour la paix régionale sont quand même très grands. Jusqu’où ira la réintégration du giron islamique par la Turquie? Plus inquiétant encore , c’est la capacité même d’une société culturellement  organisée par l’ Islam a assimiler les valeurs de démocratie , de liberté et et d’égalité qui est mise en question. Car si la Turquie , après 85 ans de laïcité et d’amitié avec l’Occident choisit de retourner en arrière , de se réislamiser, et de rentrer  dans la surenchère avec  l’Iran et l’Egypte dans l’idée de dominer cette région  de règne total de l’Islam , quelle chance y a t-il que d’autres pays , qui ne se sont jamais confronté à la démocratie et à la liberté ,adoptent ces valeurs.?

« L’homme fort » qu’est la Turquie va-t-il s’aligner sur les brutes de la région?

Publicités
Explore posts in the same categories: actualité au proche orient, antisémitisme, conflit israélo arabe, crise d'identité et islamisme, identités nationales, islamisme, Les ennemis de l'Occident

Étiquettes : , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :