LA TURQUIE EXPULSE L’AMBASSADEUR ISRAELIEN ET DEVELOPPE LA SURENCHERE ANTI ISRAELIENNE

La décision récente de la Turquie d’interrompre les relations diplomatiques normales avec Israël , sous prétexte du refus de celui -ci de présenter des excuses pour les citoyens turcs tués lors de la tentative de forcing du blocus de Gaza par « la flottille de  Gaza » , n’intervient pas à  n’importe quel moment . C’est juste  quand la commission d’enquête de l’ONU venait de rendre un avis très équilibré sur ces évènements ,critiquant l’excès de violence de la réaction israélienne , mais reconnaissant en même temps la légitimité du blocus et évoquant la dimension de provocation de la tentative de forçage du blocus que la Turquie , face à ce désaveu partiel de l’organisation internationale, franchit un pas dans l’escalade anti israélienne , et adopte un ton menaçant vis à vis  de l’Etat Hébreu. Elle va jusqu’à évoquer « la liberté de navigation à protéger par la force  si nécessaire » , sous entendant la possibilité d’une intervention maritime militaire de sa part, et la création possible d’un grave incident naval  continuant et aggravant  la provocation de forçage du blocus.

Ceci montre bien comment la carte de de la démagogie anti israélienne reste un mode opératoire   constant du monde islamique , auquel se rattache de plus en plus clairement le régime turc. L’anti-occidentalisme de plus en plus affiché , bien que en même temps démenti , apparaît comme un axe de plus en plus essentiel de ce régime .

On retrouve le double langage classique des mouvements islamistes qui  s’appuient sur une pseudo démocratie  pour être validés par les démocraties occidentales ,alors que ,même si ils trouvent un soutien majoritaire de leur population, ils masquent toutes les autres entorses à la démocratie (manipulations de l’opinion publique , inégalités des accès au moyens d’expression publique , menaces physiques et judiciaires contre l’opposition , privilèges accordés aux religieux dans l’éducation ,etc..).

La Turquie , qui a peu à peu renoncé à l’hypothèse d’une intégration dans l’Union Européenne , devant  le refus nettement posé  de la  France en particulier , largue de plus en plus tous les masques de civilité qu’elle avait maintenu pour cacher son orientation islamiste et remplace son rôle de candidate sage et bien intentionnée par un positionnement de plus en plus arrogant , persuadée d’être  une des futures grandes puissances du siècle , comme le Brésil ,la Russie  , la Chine et l’Inde.

Sauf que le désir de grandeur ne suffit pas à la réaliser , et que tout dépend de  à qui l’on se compare ; Il n’y a aucune commune mesure entre  les peuples continents que sont  les BRIC , leur élites intellectuelles et scientifiques  , leurs marchés immenses  et la Turquie , juste un peu plus évoluée que les pays du Moyen Orient, dont les contributions  à la science et la technique sont nulles , et qui ne se rend pas compte que développer l’islamisme est exactement le contraire de l’entrée dans un siècle ou la liberté de pensée et d’invention sera la clef de l’importance des nations.

La prise de position de la Turquie face à la révolte des Lybiens , qui s’est caractérisée par les réticences les plus grandes et l’opposition à toute intervention trop marquée  de l’OTAN , dont elle est pourtant membre, a montré la peur de l’influence occidentale , le désir de jouer contre cette influence ,tout en maintenant les apparences de l’appartenance à ce camp.

On peut imaginer la façon dont la Turquie , si elle était acceptée dans l’Europe, pèserait dans un sens anti européen dans la détermination de sa politique générale. Surtout  , l’alignement sur les forces anti démocratiques du Moyen Orient et de l’Afrique dans leurs tentatives ,plus ou moins avouées, de sauver la mise de Khadafi , montre le caractère purement formel de l’intérêt pour la démocratie de ce pays. Le discours pseudo-démocratique turc a surtout servi de paravent pour éliminer le pouvoir des militaires , certes anti démocratique , mais surtout attaché à la sauvegarde de la laïcité et seul barrage à la toute puissance des islamistes.Après le soutien à l’Iran ,dictature sauvage et rétrograde des religieux , c’est  l’essor d’une possibilité de démocratie dans un pays arabe que sacrifie  hypocritement l’islamisme turc , en essayant de chausser  les bottes trop grandes pour lui des grands pays émergents.

La logomachie agressive et prétentieuse de la Turquie montre la voie dans laquelle elle s’engage: pas celle de la modernité et de la liberté , mais celle de ses vieux démons ottomans: une politique anti européenne, la nostalgie d’une époque impériale au dessus de ses moyens , les traces d’un système de despotisme asiatique dont elle n’est pas vraiment dégagée et auquel la non admission dans l’Europe lui évite d’avoir à se confronter.

Bien sur l’Europe perd un marché de 80 millions d’habitants , mais elle y gagne la fidélité à elle même et à la démocratie dont l’usage en Turquie n’est que  la vitrine mensongère qui cache le retour de ses ennemis les plus acharnés: les islamistes. Le langage brutal , menaçant et provoquant de la nouvelle Turquie est bien , comme il l’a été dit au Parlement Allemand, celui d’un état voyou,voulant asseoir  son pouvoir régional sur  la force et la menace ,flattant les désirs des masses arabes qui rêvent  d’une confrontation aboutissant à l’éradication de l’Etat Israelien.

La violence verbale et l’agressivité anti israélienne sont là comme ailleurs le marqueur des pratiques de manipulation des masses qui sont le plus sûr indice des buts liberticides d’un régime. La Turquie , qui a été au début du 20ème siècle « l’homme malade » de l’Europe , serait avisée de ne pas confondre santé économique et santé politique : on ne soigne pas les pathologies profondes par des mouvements de menton.

GB

Publicités
Explore posts in the same categories: actualité au proche orient, antisémitisme, conflit de gaza, islamisme, Les ennemis de l'Occident

Étiquettes : , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :