Le printemps arabe débouche partout sur une prise de pouvoir des islamistes

Les élections présidentielles en Egypte viennent d’en donner la dernière confirmation: l’élection d’un président membre de la confrérie des Frères Musulmans, après 60 ans de pouvoir militaire, montre l’état catastrophique  de la situation politique dans ces pays:. Les dictatures  qui ont écrasé toutes les oppositions , islamistes comme démocratique , ont vidé ces pays de toute culture démocratique, et n’ont laissé la place que à des choix binaires entre deux sortes de dictature; celle d’un parti au pouvoir , corrompu de façon obscène, policier de façon souvent barbare, et l’autre obscénité: celle du fanatisme, de la régression à des moeurs moyenâgeuses et de la terreur exercée sur tous ceux qui ne partagent pas une foi.

Ce qui se déroule devant  nos yeux: victoire des islamistes en Tunisie ou ils prennent le pouvoir et ou le débat n’est plus que entre factions plus ou moins extremistes islamistes, montée en puissance des islamistes dans l’anarchie lybienne, guerre civile en Syrie ou la sauvagerie du régime  tortureur d’enfants ne permet pas de se faire d’illusion sur ce qui se passera quand les sunnites auront pris le pouvoir à sa place, partout l’islamisme a gangrené la société musulmane, et à réduit à une place marginale le désir de démocratie. L’erreur fondamentale des Occidentaux est d’avoir négligé ce désir d’encadrement idéologique et de repères moraux dont la seule image , dans les sociétés déglinguées de l’Orient musulman, est fournie par l’islamisme.

La démocratie nécessite un long travail de formation politique , une distance par rapport au régime de la force brutale dont la nostalgie existe chez tous les humains , comme l’a montré la formidable régression du nazisme en Allemagne.Réduire la démocratie  au simple remplacement d’une dictature oligarchique par une dictature plus élargie, mais conservant les mêmes mécanismes de violence , de non-respect des opinions différentes, de bourrage de crâne par les médias, est une simplification très coûteuse politiquement.

La démocratie nécessite un très long temps de formation, d’institutionnalisation, d’équilibration des pouvoirs après une longue série d’essais et erreurs, aux antipodes  de la seule élection d’une majorité. Pour ne pas rester uniquement dans les exemples dans le monde musulman, on peut voir comment la Yougoslavie , pendant la guerre civile,  a produit des exemples de sauvagerie dont on croyait les Européens incapables après le nazisme: épurations ethniques, terreur contre les populations civiles, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, développement d’une idéologie paranoïaque chez les Serbes par le contrôle des médias , venant après 45 ans de régime communiste qui était une dictature d’un parti unique, utilisation des leviers comme le nationalisme et la haine des identités différentes. Le choc des cultures et la démagogie d’aventuriers politiques ambitieux et sans scrupules ont fait exploser le système politique et conduit, jusqu’à l’intervention occidentale, à la mise sous tutelle du pays parles forces les plus extrémistes qui existaient.

Les évènements de la dernière année montrent l’illusion totale de ceux qui ont glorifié la « révolution arabe » sans voir plus loin que le bout de leur nez  et comprendre que elle n’était que le véhicule d’une nouvelle distribution du pouvoir ,cachant le remplacement d’une dictature par une autre , à la manière des « révolutions mexicaines » ou le peuple était toujours cocu quand un général en remplaçait un autre.

Les nouveaux régimes sont mêmes bien pires que les autres, car ils ajoutent au contrôle total de la vie politique un contrôle des esprits par une propagande omniprésente et un éducation à la haine qui produit des tueurs sans états d’âme. Ils apprennent à leurs population l’acceptation de la pensée imposée et le contrôle de la vie privée , et font régner la peur chez ceux qui sont différents: minorités ethniques, religieuses, philosophiques ou sexuelles.

Sur le plan international, leur agressivité  et leur haine anti-occidentale et surtout anti-israélienne crée de plus en plus les conditions d’une guerre d’anéantissement contre Israël, qui voit le cercle  des nations islamistes  se resserrer autour de lui de façon implacable, en même temps que les tensions avec ses alliés augmentent du fait de l’escalade vers le nucléaire de l’Iran. La Palestine prend chez les islamistes la place des Sudètes dans le discours de propagande des nazis avant le déclenchement de l’agression allemande.Les Nazis aussi protestaient de leurs intentions pacifiques et de la limitation de leurs ambitions. Seule leur démesure les a conduit à l’échec, pas la volonté des masses allemandes, complices dans leur ivresse de pouvoir des exactions et des crimes qui accompagnaient ces paroles doucereuses. Les islamistes manient avec bonne conscience le double langage, en n’ayant que mépris pour les naïfs qui les croient  , et qui n’auront qu’à s’en prendre à eux-mêmes quand les conséquences apparaîtront. Le mensonge et la ruse sont à leurs yeux des armes légitimes et une preuve d’intelligence.

Les masses arabes, glorifiées un temps dans la presse occidentale qui a pris pour argent comptant les discours  de « libération » des résistants à une dictature qui faisaient le lit d’une autre dictature, montrent ce à quoi elles aspirent: la liberté de choisir  une autre oppression, le désir de manifester leur haine de l’égalité des sexes et de la culture libérale,l’envie d’extérioriser une violence qui imprègne tous les étages de leur société et qui alliée à l’inculture et à l’excitabilité en font les masses de manoeuvre  des démagogues islamistes , prêts à s’emparer du pouvoir et à ne jamais le rendre.

BHL constitue ainsi le meilleur exemple de cette vision à très courte vue qui prend à la lettre les déclarations des protagonistes, confond action humanitaire et action diplomatique,  se rengorge du pouvoir qu’il croit manifester alors que il est manipulé et écrase sous les déclarations moralisantes ceux qui contestent la lucidité de ces passages à l’acte . Les « idiots utiles » dont parlait Lénine existent toujours: il y a toujours des gens prêts à prêter main forte aux loups déguisés en moutons, quitte à reconnaître leurs erreurs quand le mal est fait… et irrattrapable. Mais il faut bien admettre que il a réussi à pousser à l’engagement les Français et les Anglais, alors que les Americains  restaient prudemment sur la réserve, ce qui montre le pouvoir d’entraînement de ces positions moralisatrices en politique (voir le succès des niaiseries de S.Hessel et de son devoir d’indignation). Pour que un Nicholas Sarkozy fasse de la surenchère sur ce mode, il faut que le pouvoir de pénétration de ces idées soit grand.

Les islamistes vont continuer à pousser leurs pions, avec prudence, en contrôlant de plus en plus les masses arabes, en attendant le moment ou le rapport de force leur sera le plus favorable pour étrangler Israël, quand ils pourront prendre la position de victime (cf les Turcs avec le forçage du blocus israélien de Gaza, la famille de Merah, le tueur de Toulouse, portant plainte contre l’Etat Français pour « assassinat ») et ainsi neutraliser l’aide des pays amis de Israël par une action par l’intermédiaire des opinions publique. L’idéologie victimaire a fait un tel bond dans les opinions occidentales, elle fait tellement partie  des lieux communs partagés par les masses mais aussi par les gens des médias que elle est pratiquement spontanément reprise par eux et ainsi renforcée en feed back dans le public.

La haine anti américaine et anti -israélienne va encore franchir quelques crans, en attendant de pouvoir se décharger dans une offensive finale qui réjouira  ceux qui, en majorité dans le monde musulman ,  se sont réjoui du 11 Septembre et rêvent de  faire mille fois mieux la prochaine fois.

GB

Publicités
Explore posts in the same categories: actualité au proche orient, conflit israélo arabe, crise d'identité et islamisme, islamisme

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :