LA FRANCE S’ENGAGE DANS LE COMBAT DECISIF CONTRE L’ISLAMISME

La décision du gouvernement français d’attaquer les troupes de l’ Etat Islamique  et la riposte ignoble de celui-ci par la décapitation de l’otage français ont fait changer de nature l’affrontement entre les deux camps.

Du côté français, le côté crucial de ce combat a été formulé sans ambiguité, et sans retenue par crainte des représailles. Le conflit a été clairement caractérisé comme ce qu’il est : un conflit pour la défense des valeurs fondamentales de l’Occident et de la République: démocratie, liberté de pensée, égalité hommes femmes, respect des droits humains, face à une poussée mondiale d’un obscurantisme moyenâgeux,   d’un développement du crime abject sous couvert  d’une parodie de religion.

Une armée de tueurs s’est levée dans un coin désert du monde,  a annulé les frontières entre des états, et annonce sans hésitation sa volonté de soumettre le monde entier à sa règle démente, massacrant tous ceux qui refusent de plier à son joug.

La France est au premier rang de la riposte parce qu’elle sait qu’elle est au premier rang des objectifs de ce groupe,parce que elle refuse de plier, mais surtout parce que elle est vulnerable sur son propre sol, du fait de la présence d’une importante communauté musulmane qui est un vivier de recrutement pour la sanglante secte, même si l’immense majorité  de cette communauté ne se reconnaît pas dans l’interprétation meurtrière du Coran mise en avant par les Islamistes.

Du côté islamiste, ce qui frappe, c’est l’élargissement rapide du recrutement dans tous les pays ou existe une masse musulmane, qu’elle soit majoritaire ou minoritaire, et le changement d’échelle des opérations. C’est  à l’échelle d’armées entières que se passent les affrontements, Al Khaida est renvoyée à ses joujoux, avec quelques attentats très limités depuis le coup de tonnerre du 11 septembre . En France on est passé en deux ans de cinquante candidats au Jihad à 1000 cette année.L’union des déshérités, des fêlés et des bandits offre une base immense au regroupement de tous ceux qui haïssent la société, française et occidentale. A 20 agents des services de surveillance par individu à surveiller avant qu’il actionne une bombe, ces services seront rapidement débordés, sans parler des couacs qui émaillent leurs activités.

Ce qui apparaît fondamental sur le plan politique  dans cette nouvelle guerre mondiale qui se développe, c’est de séparer la masse des croyants musulmans, pacifiques pour leur très grande majorité, de cette version tronquée de l’Islam qui retrouve l’esprit conquérant  et dominateur d’il y a près de 15 siècles et qui fascine les désemparés et les esprits faibles.

Il faudra donc éviter l’assimilation des masses musulmanes avec la frange islamiste,criminelle, fanatique, et perverse pour laquelle l’Islam ( tordu)est à la fois article de foi totale et cheval de Troie dans l’esprit de ceux qu’il faut embrigader.
La multiplication des états faillis en Afrique offre un champ d’action énorme à ceux qui profitent de toutes les failles du système politique et créent une internationale du crime bien plus redoutable que la Mafia.

La France de son côté reste fidèle à son image de défenseur des droits de l’homme et de la femme et à la défense des libertés fondamentales. Elle sait que elle va payer le prix de cette décision par des attentats meurtriers, avec leur lot  de corps mutilés, de morts innocents, d’horreur et d’insécurité.Mais il n’est pas possible de se fermer les yeux, de laisser le risque aux autres et de se cacher derrière les Américains. Pour la première fois, le gouvernement prend une position digne du rang de  la France. La France ne peut pas accepter d’être la Suisse de l’Europe, et renoncer à toute obligation collective pour préserver le bien-être de ses habitants. L’unanimité des politiques ( à l’exception évidemment du PC, toujours opposé par réflexe à toute défense des valeurs occidentales et dans la tentative d’échapper à sa lente disparition en s’appuyant sur les immigrés musulmans et en s’alignant sur leurs positions) qui déplaît évidemment à ceux qui tentent d’exaspérer les clivages, est un signe de la perception du danger par tous.

Peu à peu, cette coalition va s’élargir, les Britanniques s’apprêtent eux aussi à frapper l’EI, les uns après les autres, les Européens se lancent dans la bataille. Seule la Turquie continue son double jeu qui ne trompe plus personne: laisser passer les djihadistes, prêter des tanks a l’EI contre les Kurdes, refuser l’utilisation des bases de l’Otan contre l’EI.La Turquie rompt les uns après les autres les liens avec le monde occidental pendant que son premier ministre continue son travail de sape islamiste des institutions laïques du pays. Elle perd chaque jour un peu plus son statut de puissance « islamique modérée » en étant plus islamique et moins modérée. C’est une progression pour l’islamisme qui neutralise une force militaire importante et une régression pour le pays qui devra un jour ou l’autre en payer le prix.

La France fait honneur à son rôle international, même si elle est à la limite de ses forces militaires engagées sur 3 champs de bataille à la fois. Mais elle s’appuie sur l’énorme force militaire des Etats Unis, ce qui fait enrager certains qui détestent encore plus les Américains que les Islamistes (l’extrême droite et l’extrême gauche) et sont toujours prêts à traiter ceux qui s’allient avec cette puissance abhorrée de « laquais des Américains » sans voir qu’ils sont prêts à être les esclaves des Islamistes.

Winston Churchill avait promis aux Anglais « de la sueur, du sang et des larmes » face aux nazis triomphants à cette époque. Il disait même que « ayant pris une balle et s’étouffant dans son sang », il ne céderait jamais et continuerait la lutte.

Nous n’en sommes pas là,mais la réalité est bien là: une sombre nuée s’est levée au Proche Orient, décidée à balayer toute trace de liberté dans le monde,et défiant le monde entier à qui elle proclame sa haine et sa détermination à le détruire.

Seule la force et l’intelligence peuvent lui répondre et l’écraser, et il faudra que cela soit aussi impitoyable que l’écrasement du nazisme.

 

Publicités
Explore posts in the same categories: actualité au proche orient, crise d'identité et islamisme, guerre au proche orient, islamisme, Les ennemis de l'Occident

Étiquettes : , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :