La ministre socialiste de l’éducation nationale ouvre une brèche dans la laïcité à l’école

 

Dans la suite des mesures témoignant de la perte de tous les repères par l’équipe au pouvoir depuis deux ans et demi, un nouveau pas vient d’être franchi par la ministre de l’EN.

Najat Vallaud Belkacem, auditionnée par l’Observatoire de la Laïcité, a en effet déclaré que l’acceptation de la présence des mères voilées dans les sorties scolaires devait être la règle et le refus l’exception.
Elle tourne ainsi le dos à la politique intransigeante de refus de pénétration des signes « ostensibles » d’appartenance religieuse dans les établissements scolaires à laquellle s’étaient tenus les ministres précédents, Vincent Peillon comme Luc Chatel. Elle réintroduit l’ambigüité dans ce qui était clair, puisque devra dans chaque cas être discuté si il y a ou non tentative de prosélytisme religieux. La loi deviendra objet d’interprétation dans chaque situation, mais la ministre indique clairement que elle est favorable à ce que l’on ne tienne pas compte du voile, sauf exception.

Les associations de mères voilées ne s’y sont pas trompées qui se sont félicitées de cette ouverture. Quant à la ministre elle pourra se prévaloir de son ouverture d’esprit auprès des associations de défense des immigrés, quitte a briser un outil fondamental de préservation des valeurs de la société française et de la laïcité qui en est une base fondamentale.

Alors que la fermeté avait réussi à désamorcer complètement l’offensive islamiste qui poussait en avant les jeunes filles qui réclamaient le droit de porter le voile pendant les cours , en le ramenant à un nombre insignifiant, elle permet à ceux qui rêvent de faire pression à l’intérieur même du bastion des valeurs de la démocratie française de rentrer par la fenêtre après avoir été chassés par la porte et de pousser dans le sens de la contagion des modes de vie confessionnalisés. La façon dont l’habitude de »faire Ramadan » s’est répandue dans les jeunes générations musulmanes comme une traînée de poudre, et comment ne pas le faire est de plus en plus stigmatisé montre comment le danger est réel d’une pression psychologique majeure sur le mode des pressions communautaires. Face au désordre identitaire, les marqueurs identitaires que sont le voile, le régime alimentaire, et accessoirement l’identification aux Palestiniens et même l’antisémitisme sont un moyen d’affirmer une communauté de destin avec les autres musulmans et de proclamer son refus d’accepter les valeurs de la société d’accueil. La contagion des modes vestimentaires, l’imitation fréquente des individus à la personnalité plus marquée, fréquents chez les adolescents, sont une voie privilégiée d’expansion de ces modèles. Donner davantage de visibilité à ces croyances est favoriser leur prosélytisme, même si il est nié vigoureusement.
C’est la société laïque qui est refusée au nom des croyances de certains qui rêvent d’imposer leurs croyances à leur communauté pour commencer, et au reste du monde après si cela est possible.

Une mutation fondamentale s’est produite dans les populations immigrées ou descendantes d’immigrés. Ceux qui dans les années 50/60 venaient chercher du travail et rêvaient de retourner dans leur pays à la retraite, et qui se considéraient comme « en transit » en France, et donc ne se mêlaient pas de la politique de la France se considèrent désormais chez eux et veulent donc influer sur le devenir du pays,  mais dans le sens de leur culture d’origine, qui n’a rien à voir avec la culture de démocratie et d’égalité des sexes du pays d’accueil. Là ou la France demande à ses nouveaux habitants d’adopter ses valeurs ou au moins de les accepter, ils renversent la proposition et attendent que la France s’aligne sur leur culture

De plus ces populations sont travaillées au corps par les prêcheurs de l’islamisme qui accèdent à eux par le cheval de Troie de la religion, se présentant comme des aides au « perfectionnement » religieux.

Derrière ces « détails vestimentaires » se joue donc une bataille sourde, mais fondamentale : celle des fondements mêmes de la société dans la laquelle nous voulons vivre : celle de la liberté de conscience et des droits de l’homme et de la femme, ou celle de la terreur, de la pensée unique et des droits inégaux dont rêvent les islamistes qui étendent leur ombre par la ruse ou la violence, suivant les cas.

L’incohérence des socialistes, divisés sur tout, qui appliquent tantôt une ligne laïque, tantôt une ligne communautariste, suivant la personne du ministre et ses allégeances doctrinales, brouillent le message de l’Etat qui zigzague entre fermeté et laxisme, mais surtout montre qu’il n’y a personne à la barre du bateau, qu’il n’y a qu’un jeu perpétuel des tendances à l’intérieur de la gauche Il es temps que l’Ecole reprenne sa mission qui n’est pas que de transmettre des apprentissages, mais aussi d’être le creuset où se transmettent les valeurs fondatrices de la société française : le respect de l’autre, de ses pensées et de sa liberté. Les socialistes, perdus entre leur aile gauchiste et leur aile quasi libérale, ne savent plus à quel saint se vouer et n’ont plus d’autre ligne directrice que de gagner du temps avant leur effondrement total, en espérant qu’un miracle les sauvera d’une rencontre mortelle avec la vérité. En attendant, ils naviguent à vue et ouvrent des avenues aux ennemis de la République qui se lèchent les babines en attendant la prochaine opportunité qui se présentera d’enfoncer un coin dans le dispositif de protection des valeurs essentielles de la société française.

 

Publicités
Explore posts in the same categories: communautarisme, crise d'identité et islamisme, identités collectives, islamisme, laïcité, questions d'identité, Uncategorized

Étiquettes : , , , , , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :