Les islamistes tentent de noyauter et de détourner les clubs de sport amateur en France

d’après l’article de Christophe Cornevin du Figaro du16 octobre 2015

L’ article de Cornevin  est un cri d’alarme qui s’appuie sur une note confidentielle du Service Central de Renseignement territorial intitulée: »le sport, vecteur de communautarisme, voire de radicalisme ». Daté du 27 juillet dernier, le document  rappelle en  préambule que « la pratique du sport, que ce soit dans les clubs, en salle ou lors de compétitions prohibe par définition toute forme de discrimination et tout port de signes ostentatoires , au nom du principe de laïcité. . « D’après le rapport, le recrutement de certains clubs ou équipes se ferait presque exclusivement au sein de la communauté musulmane.. Ainsi dans la banlieue de Troyes, les policiers ont  constaté que les joueurs d’un club de football amateur, financé par des commerces halal et reversant ses profits à un comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens, organisent manifestement leurs matches en fonction des horaires de prières. Certains joueurs ont été observés en train de pratiquer sur la pelouse, d’autres ont diffusé des messages faisant la promotion du salaf.isme. Comme le subodorent les auteurs du rapport, ce communautarisme quasi assumé ne favorise pas la venue de candidats de pratiquant pas la religion musulmane.’Association Sportive de Strasbourg qui contraint les filles à porter le voile islamique et les garçons à prier à la mi-temps, clubs de football mosellans ou le repli communautaire se traduit par l’interdiction de l’accès du « club house » aux femmes, pugilat sur un terrain de Cambrai parce que les joueurs de l’équipe adverse n’avaient pas obtenu le report du match en raison de la fête de Aïd el Kébir: les policiers égrenent les exemples au point de dresser un sombre tableau. »

« L’inédit engouement que provoquent les sports de combat chez les salafistes préoccupe aussi les policiers. Dans le même temps, les policiers ont remarqué qu’un certain nombre de salafistes se sont constitués en groupe dans la région de Marseille pour faire des  footings dans les sous bois, fréquenter des salles de musculation ou de « free fight » en faisant des pauses pour les prières rituelles ou prenant des douches tout habillés. Depuis 2014 un groupuscule repéré dans le Doubs est suspecté de pratiquer des entraînements paramilitaires. Se posant volontiers en victimes du racisme et d’islamophobe aux moindres observations des arbitres et responsables fédéraux soucieux de défendre les valeurs de la laïcité, les artisans de ces dérives communautaires inquiètent d’autant plus les services spécialisés qu’ils exercent leur emprise sur des adolescents et des jeunes adultes. C’est à dire ceux là mêmes que ciblent les sergents recruteurs de l’Islam radical. »

C’est vrai que  cette stratégie des mouvements islamiques  radicaux est extrêmement inquiétantee pour plusieurs raisons: d’abord parce qu’elle attaque la laïcité qui est la base même de notre société, et de la tolérance qui y est la règle, de façon insidieuse, permanente, en jouant sur tous les ressorts, juridique, administratif, politique, et en se présentant toujours derrière le masque de la victime. Ainsi les clubs sportifs qui attirent et structurent les valeurs morales des jeunes sont détournés de leur fonction ludique  pour devenir des centres d’endoctrinement religieux et de lutte contre les valeurs de la société ou ils vivent.Après, les écoles, les crèches, les universités, les hôpitaux, les unes après les autres, ce sont toutes les institutions  qui fondent la liberté des français qui sont l’objet d’une tentative  de détournement et qui sont transformées en champ de bataille par les Fous de Dieu. D’abord par les marges, en s’appuyant sur les  franges de la population les plus vulnérables à leur logomachie, c’est toute la société qui est peu à peu  atteinte par cette épidémie. La contre société dont ils rêvent, première marche dans leur esprit pour l’imposition de leur loi à la population toute entière se développe  par un travail de sape multidirectionnel et qui n’arrête jamais.

Mais ce qui est encore plus inquiétant, c’est le virage pris en direction de la militarisation des groupes qu’ilc contrôlent.Le fait qu’ils développent les sports de combat signifie que , par cercles de plus en plus larges, ils se préparent à des actions de force, que ce soit en France ou à l’étranger. On a l’impression d’assister à la répétition de la technique utilisée par les nazis pour capter la jeunesse et la militariser  par les organisations de jeunesse qui l’encadraient de plus en plus étroitement et la dressaient pour promouvoir les valeurs  d’obeissance et de sacrifice auxquelles la jeunesse se rallie volontiers, aimant l’action, le risque, et les idéaux donnant une direction à sa vie. Au minimum, les jeunes entraînés au combat seront une force dans les manifestations ou on les enverra, casser du laïque ou du juif, au pire, ils seront de la chair à canon  pour les prochains combats qui vont se livrer au moyen Orient ou pire encore en Europe dans les pays qui les accueillent si naïvement.Mais la politique de force sera de plus en plus une tentation quand ils disposeront de troupes pour cela. Il leur reste encore du chemin à parcourir pour arriver à contrôler d’autres institutions: les syndicats et les partis: l’échec du parti Musulman démocrate a montré que les temps ne sont pas encore mûrs, même si certaines têtes de pont  établies avec l’extrême gauche sont déjà bien avancées. La gauche continue à brouiller les pistes en validant le concept d’islamophobie, qui est le plus grand paravent existant pour toutes ces  attaques contre laïcité , démocratie et droit des femmes. Une milice est en train d’être créée, qui pourra éventuellement faire régner la peur par la menace de la violence, comme c’est déjà le cas dans les territoires abandonnés par la République. Il suffit de voir comment fonctionne la  terreur organisée par le Hamas ou les Gardiens de la révolution en Iran, comme elle l’a été par le GIA en Algérie, et avant lui par le FLN pour savoir ce qui se prépare.

La détermination des chefs de cette Armée du Mal est au moins égale à celle des nazis en Allemagne, leur fanatisme et leur haine équivalente à celle  des hitlériens, leur  désir de conquérir le monde et d’y occuper des places de pouvoir  aussi forte . Il faut mobiliser toutes les forces de la démocratie  et de la liberté pour leur barrer la route, sinon la vie qu’ils nous laisseront peut être ne vaudra pas la peine d(être vécue.

Publicités
Explore posts in the same categories: communautarisme, crise d'identité et islamisme, Les ennemis de l'Occident

Étiquettes : , , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :