La sauvagerie de l’état islamique séduit toujours de plus en plus de musulmans.

Le reportage réalisé par un témoin oculaire à Raqua, ville de Syrie occupée par l’EI, et considérée par lui comme sa  « capitale » actuelle donne une idée de l’idéologie de ces gens: l’entrée de la ville est marquée par cinq têtes empalées, destinées à « faire réfléchir » ceux qui entrent dans ce royaume des ténèbres; on ne peut s’empêcher de penser au livre de Joseph Conrad: « Au coeur des ténèbres », ce royaume fou ou un ex officier dément, incarné au cinéma par Marlon Brando,  faisait régner un système d’horreur et de supplices, et  dont la seule façon de se débarrasser était de le faire disparaître dans un océan de napalm.

Les têtes empalées exposées comme un avertissement signent les références historiques de ce mouvement: la terreur que faisaient régner les armées mongoles dans le monde entier par les pyramides de têtes coupées ( jusqu’à 100000 parfois) qui punissaient  les villes qui avaient osé se défendre et dont l’horreur se répandait comme une marée à des milliers de km. La différence était à l’époque que les Mongols n’exigeaient que le paiement d’un tribut et la reconnaissance de la suzeraineté de l’empire Mongol, mais laissaient les pays conquis libres de garder leurs croyances et leurs cultes, même leurs dirigeants si ceux ci faisaient acte d’allégeance, alors que l’Etat Islamique n’exige pas seulement la soumission , mais aussi la  conversion  a sa conception féroce et anachronique de la religion.

La terreur que ce groupement inspire, volontairement, comme ses prédécesseurs mongols n’est pas fortuite. c’est une stratégie  calculée, qui vise à dissuader toute résistance, en ne laissant aucune chance de survie en cas de défaite.Il ne fait pas de prisonniers et décapite ceux qui n’ont pas de valeur financière à ses yeux.

Mais les décapitations, y compris pour le simple fait de ne pas être musulman, comme les coptes par exemple, ne sont pas  la seule horreur pratiquée. Un autre exemple en était donnée par un témoignage recueilli par une chaîne d’information de France télévision: un adolescent de 17ans, a qui l’EI avait fait couper un pied et une main parce que il avait refuser d’aller combattre dans les rangs de l’organisation, lors des recrutements de  force que elle opérait dans les territoires sous son contrôle. Le jeune garçon, qui vivait avec sa grand-mère, racontait comment il avait été enfermé avec plusieurs dizaines d’adolescents, battus et torturés, pour avoir refusé de s’engager , avec d’ailleurs le risque s’il le faisait, d’être désigné pour une mission suicide. Ces pratiques évoquent immédiatement les pratiques de recrutements forcés d’enfants qui existent  dans les mouvements  de guérillas africains, ou les enfants sont recrutés de force, drogués, obligés de tuer des innocents, et deviennent eux mêmes des tueurs sans pitié qui ne connaissent que le plaisir de tuer et d’exercer à leur tour la terreur comme ils l’ont subie eux mêmes. Le recrutement forcé et l’enrôlement d’enfants transformés en tueurs est un crime contre l’humanité, condamné par tous les pays civilisés, comme le reste et en particulier la transformation des femmes de vaincus en  esclaves sexuelles, source à la fois de rentrées d’argent et d’arguments de recrutement pour les incapables sexuellement , attirés par ces proies qui leurs sont livrées.

L’autre parallèle qui vient immédiatement à l’esprit est celui des mêmes mutilations, mais pratiquées cette fois par  un autre groupe musulman, le groupe des chiites de l’état Iranien, qui torture dans ses geôles les opposants et quand il ne les pend pas, les relâche mutilés, infirmes et dépendants à vie .

Ces bêtes sauvages, qui disposent de ressources financières énormes,avec le pétrole et le gaz qu’ils trafiquent en toute tranquillité avec la complicité de l’état Turc et de plusieurs « sponsors » arabes,  d’un armement de pointe acquis avec cet argent et leurs prises de guerre, et du rassemblement  de psychopathes le plus important depuis la fin du nazisme, doivent être anéantis si nous ne voulons pas que la terreur fasse tache d’huile et finisse par s’imposer chez nous comme dans les zones de non droit ou ils prolifèrent.
Suscitant sans cesse des nouvelles vocations de tueurs suicidaires, ils créent une nouvelle sorte d’humains, libérés de tout sentiment humain et qui se sentent justifiés par le fait de patauger dans le sang de ceux qu’ils désignent comme leurs ennemis. Souhaitons leur de rencontrer enfin le drone qui leur donnera accès à leur paradis, ou ils pourront sans fin profiter des soixante dix vierges qui les attendent surement avec impatience.

Publicités
Explore posts in the same categories: actualité au proche orient, crise d'identité et islamisme, guerre au proche orient, islamisme, terrorisme

Étiquettes : , , ,

You can comment below, or link to this permanent URL from your own site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :