Melenchon se range dans le camp des pires ennemis des libertés pour soutenir Maduro

ON ne peut pas l’accuser de trop cacher son jeu. Pour illustrer l’adage: les ennemis de mes ennemis sont mes amis, il soutient donc Maduro, dictateur moustachu  et créateur d’un régime policier digne de celui de Cuba, et rejoint le club des dictatures les plus cyniques de la terre: la Chine, avec ses camps de rééducation, et qui fait disparaitre ses opposants, la Russie qui, avec une justice aux ordres, envoie ses critiques en Sibérie  et fait assassiner , tout en envahissant les pays voisins  et polluant les élections démocratiques avec ses « fake newsl les journalistes qui lui déplaisent trop, .L’Iran, qui tue, torture et ex écute ceux qui réclament plus de liberté, Erdogan, le mégalomane islamiste qui a mis des dizaines de milliers d’opposants soupçonnés en prison,qui a privé de travail  des centaines de milliers d’intellectuels tchassés de leurs poste, et qui justifie son retournement de veste anti occidental par l’ ingérence des occidentaux dans les affaires internes de ces pays):leur principe est:laissez nous tuer et emprisonner qui nous voulons, et ne vous mêlez pas de nos affaires.

Ce front commun des dictatures  contre les démocraties occidentales s’appuie sur les deux idéologies les plus mortifères de notre temps: le communisme, que l’on croyait mort et. enterré et qui resurgit, maintenu à bout de bras par les dictateurs chinois et Russes qui y voient un puissant moyen de contrôler les masses, même si eux mêmes n’y croient absolument plus, et l’islamisme, lancé a la conquête du monde, et générateur des pires horreurs de l’après guerre(meurtres d’enfants, esclavage sexuel des femmes, attentats meurtriers contre  des populations innocentes, discours d’une haine bestiale contre le reste du monde.

Mais qui s’assemble se ressemble  et l’ultra gauchiste Mélenchon  est fasciné par  cette vieille idéologie de la révolution bottée qui écrase les contre révolutionnaire par la force armée et policière. L’idée que seule la violence  accouche d’une révolution, il  a cru la retrouver avec les gilets jaunes qui brulent les palettes et attaquent la police, mais qui ne sont pas décidés à se laisser subtiliser leur mouvement par un rêveur déconnecté de la réalité et poursuivant des chimères obsolètes.

Il est clair que si Maduro, après avoir fait mourir de faim une parte de sa population, décide de  lancer son armée et ses milices armées contre son peuple, comme Khadafi l’avait fait quelques années auparavant,  Mélenchon le défendra même si l’autre a du sang jusqu’aux genoux.Derrière l’imagination romantique du révolutionnaire qui s’enivre de mots grandiloquents, il ya le froid bureaucrate inhumain qu’il soit de la Stasi, ou du KGB qui envoie dans les camps de Russie , de Chine ou du Vietnam les contingents d’opposants qui menacent sa place et son régime.Maduro, qui est le clone de Chavez en moins intelligent et en moins charismatique, a démontré comment un populiste, hanté par quelques slogans marxistes, peut ruiner un pays qui possède plus de richesses que l’Arabie Saoudite en détruisant son économie (inflation à 100000% et bientôt10000000%),  en chassant les milliers de spécialistes capables de rendre exploitable le pétrole sur lequel il était assis. 3 millionns de Vénézuéliens ont émigré pour ne pas mourir de faim dans ce pays maudit des dieux depuis que Madeiro a continué l’oeuvre de Chavez en réservant l’argent à l(armée et aux pauvres qui constituent ses milices.

Le malheur pour Mélenchon, tout bon orateur qu’il soit, c’est qu’il n’a pas réussi à persuader les GJ que sa politique économique ne conduirait pas une catastrophe économique complète et que la guerre civile qu’il appelle de ses .voeux ne se retournerait pas contre eux.même si une petite minorité suit encore les appels à accentuer la violence, la majorité des GJ et surtout desFrançais se détourne de cet exalté qui conduit ses troupes dans la direction du précipice.

Pour commencer, les pronostics sur les Européennes lui prédisent une déculottée majeure, avec actuellement 8% des votants,Même si il dépasse un peu ce chiffre, celui ci.témoigne que sa stratégie de coller au mouvement a échoué et que les GJ se sentent plus proches de l’extrême droite que de l’extreme gauche.La stratégie de la « convergence des luttes », rêvée par les forces de gauche a échoué, a preuve le faible nombre de GJ dans les cortèges de laCGT, eux mêmes plutôt faibles pour une journée de grève générale. Un tel score mettrai LFI au rang des divers groupuscules gauchistes qui ont accompagné les péripéties politiques françaises, sans jamais jouer un rôle quelconque dans cette vie politique. . Se voir réduit au rôle de Arlette Laguiller devrait être une humiliation insupportable pour celui qui se voyait déjà président à l’élection de2017.

Ainsi, son choix de s’aligner sur les dictateurs de tous les continents , tout en prêchant la démocratie aux quelques pays qui mettent encore leurs valeurs de ce côté, dévalorise complètement ses discours flamboyants et  lui coûteront les voix dont il a besoin pour réaliser ses projets fantasmagoriques

Publicités
Explore posts in the same categories: Uncategorized

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :